Pourquoi une COP régionale ?

© L’oeil de Paco

La Région s’investit dans un grand chantier pour construire un nouveau projet de territoire pour la Bretagne. Tous les partenaires institutionnels, acteurs socio-économiques et citoyenne·s sont invité·e·s à s’y associer et à participer au processus inédit pour élaborer ce projet. L’ambition : maîtriser et accélérer la mise en œuvre de toutes les transitions en Bretagne : transition écologique, transition climatique, transition économique, transition sociétale mais aussi transition méthodologique.

Pour parvenir à fédérer et construire ce grand projet régional, la méthode retenue est celle de la Cop 21 (« Conférence des parties » en anglais), qui a abouti à l’accord de Paris sur le climat en 2015 : il s’agit d’associer toutes les parties prenantes autour d’un projet de développement durable et d’aller chercher une large participation citoyenne. La Région souhaite porter un projet pour toute la Bretagne et tous les Breton·ne·s.

Pour faire bouger les choses, ce projet s’appuiera aussi sur un « cahier des engagements », qui ouvrira à chacun·e la possibilité de contribuer à construire la Bretagne de demain. Lancée en 2017 par trois temps forts – le carrefour des transitions, le carrefour des territoires, le forum des mobilités -, la co-construction de ce nouveau projet pour la Bretagne sera finalisé à l’été 2019 par plusieurs temps forts.

La Breizh COP s’inspire largement de la méthode et du fonctionnement des COP internationales. Pour cela, plusieurs pistes de réflexion sont à déterminer, à partir des principes initiaux de la COP, tels que :

  • La COP, c’est d’abord un espace de dialogue ouvert et permanent;
  • La COP, ce sont des objectifs chiffrés et une ambition commune, avec un principe de responsabilité commune mais différenciée ;
  • La COP, ce sont des dispositifs de solidarité à l’égard des acteurs les plus vulnérables dans la transition ;
  • La COP, ce sont des engagements volontaires, révisables à la hausse sur un temps long, parce que la transition ne s’exercera qu’avec les acteurs et citoyens du territoire.